mercredi 5 avril 2017

Automne rouge (André-Philippe Côté et Richard Vallerand)

André-Philippe Côté et Richard Vallerand – Automne rouge. – Montréal : Les Éditions de la Pastèque, 2017. – 102 p.

etc. Bande dessinée







Résumé : Québec, octobre 1970. Laurent Lessard doit présenter un travail scolaire dans lequel il doit inventer un héros québécois. Dans son quotidien, sa mère Aline, syndicaliste engagée dans un conflit de travail, sa tante Marie, serveuse dans un bar aux prises avec des problèmes de drogue, monsieur Lebrun, son père de substitution, un homme effacé et discret, et Jason, un jeune Huron en colère. Dans un décor de Crise d’octobre, de radio poubelle et d’intimidation à l’école, Laurent découvrira finalement son véritable héros.

Commentaires : Cette bande dessinée « historique » nous replonge dans le contexte des événements marquants ancrés dans l'imaginaire québécois : les coups d’éclat du Front de libération du Québec (FLQ), l'enlèvement du diplomate britannique James Richard Cross et l'assassinat du ministre libéral Pierre Laporte... 

J’ai bien aimé ce récit qui met en vedette des gens ordinaires qui doivent se soumettre à ceux qui ont le pouvoir politique ou de l’argent ou qui sont physiquement plus vulnérables et qui redressent l’échine, en réaction à l'injustice. Les éléments de la grande histoire n’étant qu’un prétexte à cette histoire qui se déroule à la haute ville et à basse ville Québec. Une histoire simple et efficace avec un clin d'œil au Manifeste du FLQ, à René Lévesque, cigarette au bec, qui recrute dans la rue ses futurs députés... 

Ce que j’ai aimé : Le découpage de l’histoire et la qualité graphique. Les références historiques.  

Ce que j’ai moins aimé : Certains raccourcis et la finale plutôt abrupte.


Cote : ¶¶¶

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire